Actu

SOUS LE VENT

Pascal Grimaud
Exposition du 21 mars au 4 mai 2019

Longtemps idéalisée, fictionnée ou romancée, la Provence de Mistral, entre Rhône, Durance et Alpilles ne cesse, comme l’ensemble du territoire, de muter. Entre métropole tentaculaire, villages accaparés par de riche propriétaires, agriculteurs à la peine, ces paysages de carte postale offrent d’une part un semblant de résistance sous la forme d’un décorum muséal de leur centre ville, et d’autre part cèdent les terres agricoles délaissées pour de l’habitat pavillonnaire. Une géographie politique de la vacuité se substitue à un paysage vernaculaire et sa poésie de l’aléatoire. Au moyen de deux séries photographiques complémentaires, Pascal Grimaud cherche à rendre compte de cette évolution sourde: d’une part, des paysages vernaculaires photographiés à la chambre, en noir et blanc; d’autre part, des photographies couleurs des nouvelles constructions pavillonnaires. Un inventaire du lent grignotage de la campagne rêvée où le parpaing et le bitume remplace les haies et la terre retournée. Ou les villages réinventent malgré eux la banlieue.

Après avoir collaboré avec une agence de presse, Pascal Grimaud se consacre à des projets au long cours. Il voyage successivement à Madagascar, Cuba, en Haïti, Roumanie, au Vénézuela et en Afrique de l’Ouest. En 2001, il obtient le prix Révélation du festival Terres d’images de Biarritz. Il a publié plusieurs ouvrages : Le bateau ivre (Images en manœuvres, 2004), Filles de lune (Images en manœuvres, 2005), Maiden Africa (Trans Photographic Press, 2009), Mada 67 (Nocomment edition, 2014), Le temps présent (Filigranes, 2016). En 2015, il publie chez Zoème le Cahier n° 5 (coproduction Zoème-Filigranes éditions), qui retrace une résidence du photographe sur le territoire du Département des Bouches-du-Rhône.


©Pascal Grimaud


DEPUIS NOAILLES

EXPOSITION
DU 24 janvier au 3 mars 2019

Vernissage le jeudi 24 janvier à partir de 18h

Suite aux effondrements survenus dans la rue d’Aubagne le 5 novembre 2018, Zoème expose une série de travaux ayant pour axe les questions de l’habitat et de l’habiter.

L’exposition s’articulera autour du travail photographique réalisé par Franck Pourcel en 2006-2007 dans le quartier de Noailles, qui avait donné lieu à la publication du livre De Gré ou de force – Noailles à l’heure de la réhabilitation (Éditions P’tits papiers, 2007).

© Franck Pourcel


CE QUI POURRAIT ÊTRE

Agathe Rosa & Clara de Asís
DU 18 octobre AU 1er DÉCEMBRE 2018

À l’occasion de leur première exposition personnelle à Marseille, et prenant le parti d’explorer l’architecture du lieu, Agathe Rosa et Clara de Asís s’associent pour développer une installation lumineuse et sonore in-situ dans l’espace de la galerie Zoème.

© Agathe Rosa


À lire : https://lintervalle.blog/tag/editions-zoeme/

Articles de Fabien Ribery à propos des éditions Zoème


ISRAEL ARIÑO

Exposition DU 10 MAI AU 30 JUIN / PAC 2018

La pesanteur du lieu